Zadvengers – Superhéros anonymes et communautaires

Trois ans après l’expulsion par la police des activistes qui s’étaient installé∙e∙s sur la Colline du Mormont (VD) pour empêcher l’entreprise cimentière Holcim de la dénaturer, trois ans après avoir tourné des images au sein de cette communauté éphémère, le cinéaste Simon David a présenté son film Zadvengers hier soir au CityClub Pully. Accompagnée par la société de production Nousprod, la tournée d’avant-premières se poursuit au Zinéma à Lausanne, au Minimum à Neuchâtel, au CDD à Genève et dans plusieurs cinémas romands.

Texte de Katia Meylan

Le site a fait couler l’encre, les larmes, le béton. Première ZAD (zone à défendre) de Suisse, la communauté anarchiste et défenseuse de valeurs telles que la protection du climat, le féminisme et l’anticapitalisme a compté environ 300 personnes vivant sur place d’octobre 2020 à mars 2021, dans des cabanes construites de leurs mains et dans une gestion horizontale. Leur but? Lutter, résister contre la destruction du lieu et, plus généralement, contre une société aliénante.

Le réalisateur Simon David, tout juste rentré des États-Unis où il avait consacré du temps à documenter le mouvement Black Lives Matter, entend rapidement parler de la ZAD de la Colline du Mormont. Fasciné de témoigner d’une « telle radicalité dans ce pays consensuel », il décide de se présenter à une séance plénière et de proposer un projet à la communauté: tourner un documentaire sur les « superhéros » et « superhéroïnes » de la ZAD. Suivre dans leurs actions et leurs réflexions Hulk, Black Panther, Captain Anarchy et Batman, masqué∙e∙s, dans un souhait non seulement d’anonymat mais aussi de se réapproprier des figures emblématiques dans ce cadre anarchique. Son « idée bizarre » polarise, certain∙e∙s adorent, d’autres s’y opposent fortement. « C’était difficile, à beaucoup de niveaux », raconte Simon David au public du CityClub. Portant seul ce projet, il avait dû gagner la confiance des zadistes avant de pouvoir tourner quoi que ce soit. Chose faite, en témoignent les scènes inédites tournées lors du groupe de parole d’empathie, de la manifestation féministe, mais aussi les moments en tête à tête avec la caméra, lorsque les cinq personnages principaux se confient. Mais au final, « les superhéros… », dit en anglais Captain Anarchy, « … ce n’est pas vraiment ça dont il s’agit. C’est surtout un mouvement communautaire ».

Le film émeut, fortement. Tout est à fleur de peau, la caméra à l’épaule qui frôle les visages, les souffles amplifiés derrière les masques: d’espoir déposé en la bienveillance et l’amour, d’adrénaline lorsque l’expulsion approche.

Images tirées du film

D’après les interventions du public lors de la discussion avec le réalisateur après la projection au CityClub, chacun·e aura puisé l’émotion à diverses sources: l’une dans l’image, opposant la beauté de la nature à la dureté de la carrière d’Holcim. Un autre dans la musique, à l’écran lorsqu’une zadiste chante pour la caméra, mais aussi dans la forte présence de la BO de rock mélodique, signée Jared et Jonah Swilley, amis du cinéaste. Certain·e·s ont remercié Simon David de leur avoir permis de vivre la ZAD de façon intimiste, d’autres d’avoir pu la revivre un instant.

D’aucuns regretteront que rien n’ait été dit sur le manque de soutien à la résistance de l’élue verte Béatrice Métraux, d’autres que le fonctionnement de la communauté n’ait pas été plus explicité. Mais nul projet artistique n’est exhaustif, et Simon David le reconnait: il n’aurait pas pu tout dire sur la ZAD. Sans esbroufe, il se remémore les nuits à -5° sous tente, des complications comme de la bienveillance rencontrée, des personnes inspirantes rencontrées lors de cette « expérience intense qui a changé la vie de beaucoup de gens ». « J’ai fait un film sur des superhéros, sur des gens que j’admire ».

Zadvengers
De Simon David
zadvengers.ch

Dès vendredi 19 avril 2024
Zinéma, Lausanne  

Dès lundi 22 avril 2024
Minimum, Neuchâtel  

Dès mardi 23 avril 2024
CDD, Genève  

Mercredi 8 mai 2024
Cinéma Eden, Château-d’Oex  

Dès dimanche 26 mai 2024
La Bobine, Le Sentier  

Dès vendredi 31 mai 2024
Cinéma Casino, La Sarraz  

Jeudi 6 juin 2024
La Datcha, Lausanne  

Suivre toutes les prochaines dates sur Instagram

Zadvengers